Il était temps de venir donner quelques nouvelles des 3T et de l'évolution de chacun:

-Thibaut: poursuit son année de première GMNF avec, juste avant les vacances d'hiver, le rendez-vous semestriel pour la rencontre avec le moniteur référent de sa classe (ce ne sont pas des professeurs en MFR, leurs missions vont bien au delà du temps scolaire). Le bilan est satisfaisant avec une moyenne générale de 15,4/20. Le moniteur nous a dit que Thibaut prenait des initiatives en TP. Nous avons évoqué l'après-bac (glupps!!). Thibaut envisage toujours le BTS. Le moniteur l'encourage à aller dans ce sens. Bref, son petit bout de chemin dans sa scolarité se poursuit avec toujours l'accompagnement du SESSAD ayant pour objectif cette année d'aider Thibaut à pendre les transports en commun :bus intramuros dans la ville de Chaumont dans un premier temps, accompagné de son éducatrice tout d'abord et seul ensuite. Il a toujours autant de difficultés à parler avec les autres de sa classe et a avoué au médecin lors de sa visite pour le certificat médical pour le dossier MDPH qu'il est pratiquement toujours en stress à la MFR car il ne sait jamais si les autres blaguent ou pas. J'ai été très surprise qu'il puisse le dire et qu'il puisse aussi avoir perçu un tel ressenti. Peu de choses apparaissent sur le visage de Thibaut, donc c'est une bonne chose qu'il puisse en parler. C'était une première que Thibaut puisse tenir des tels propos, les parents de jeunes avec autisme me comprendront certainement, et même temps j'étais peinée de savoir Thibaut parfois dans un tel état.

 

-Thomas: continue son rythme d'alternance entre la maison et l'IME. Pas de crises d'épilepsie entre août et décembre, depuis rebelote...Nous avons revu le neurologue en janvier avec qui nous avons encore discuté de l'évolution de son traitement et sur le fait que peut-être son épilepsie ne se stabiliserait jamais..."Cela fait déjà un moment que nous nous y préparons", ai-je répondu au neurologue qui a semblé être rassuré sur ce fait. Cela n'est pas un moment agréable, pour personne,  mais il faut bien l'évoquer. Au niveau apprentissage, nous poursuivons notre rythme avec le développement du vocabulaire nous permettant d'aborder quelques résolutions de problème. Attention, Thomas a un niveau faible !! Ne croyez pas que nous en sommes aux équations à 2 inconnues....De toute façon je n'en vois pas l'intérêt. Je vous reparlerai plus tard de la communication.

 

-Théo: va finir son année de cinquième avec des encouragements parfois de la part de ses professeurs mais rien n'y fait, on oscille avec une fois une note moyenne et ensuite une note en rouge quelque soit la matière. Peu importe les notes pour moi, mais cela n'est pas très valorisant pour lui. Son écriture est toujours aussi difficile, il s'entraine parfois mais je n'insite pas pour ne pas le démotiver. Il nous dit être souvent déconcentré et ne peut pas se remettre à travailler. Mais quoi faire quand la neuropsy qui fait le bilan ne conclut pas à un TDA, ou à rien d'autre d'ailleurs. Donc on aide Théo tant bien que mal même si cela est frustrant par moment... Il va falloir que je mette les pieds dans le plat quand même car je ne sais pas qui fait tourner dans le collège et l'école à coté l'avis suivant "sont tous autistes la dedans" Sans commentaire ...

Pour lui encore plus que pour les autres, la formation auprès de Nelly Coroir m'est encore aujourd'hui bien utile.

Bref, mes journées sont toujours bien occupées et mes soirées aussi puisque comme annoncé dans le précédent message j'ouvrirai très prochainement mon cabinet et m'y attelle sérieusement. (Faut bien trouver un moyen financier d'aider les 3T davantage, car oui cela a un coût...)