Suite à un rendez-vous avec l'orthophoniste qui suit Thomas sur la section à l'IME, elle m'a parlé du logiciel SYMWRITER. voir ici

Je ne connaissais pas celui-ci, mais je connais le LIGHTWRITER toujours disponible ici

http://p0.storage.canalblog.com/02/77/855294/109776921.jpeg

 

Nous avions connu ce type d'appareil lors d'une discussion avec une psychologue lors de notre formation au SUSA à Mons en Belgique il y a quelques années. Nous l'avions gardé dans un petit coin de notre tête.

 

Aujourd'hui c'est sur le premier que nous enquêtons. Ce type d'appareil est destiné à Thomas. Il communique par échange d'images (devenus depuis des mots étiquettes pour les plus courants) depuis 2004. Toutefois, Thomas a de grosses difficultés en articulation et surtout lorsqu'il parle spontanément car il est trop rapide et donc ne prête pas attention.

exemple de document possible avec le symwriter:

https://www.widgit.com/products/french_symwriter/jardinerie.jpgGaucSanshe

Ce type d'appareil pourrait être utile à diverses activités et notamment de compréhension de lecture. Cela prend un temps fou pour transformer des livres en livres adaptés! Je ne m'en plains pas car qui aurait pu croire qu'un jour nous aborderions ces activités avec Thomas!!

 

 

Un autre logiciel sera être acheté dès que nous aurons assez d'argent pour acheter le support  car si nous pouvons obtenir le financement pour le logiciel, il n'en est rien pour le support.

Le logiciel retenu suite à une évaluation faite par l'ergothérapeute et un test réalisé avec l'orthophoniste est The Grid 2. voir ici

 

Je tiens à préciser que ce type d'appareil existait bien avant l'engouement pour l'autisme depuis quelques années en matière d'application ou de logiciel. Les personnes polyhandicapées en bénéficaient déjà. Je trouve que malheureusement ces personnes sont laissées pour compte en ce moment, comme si l'autisme était devenu "bankable". On pourrait certainement faire mieux c'est sûr et pour bien plus de personnes (pas seulement les personnes avec autisme).

La seule chose que je reproche à ce type d'apareil est leur prix. Quel busines!!! Nous avons écarté longtemps cette possibilité car il nous semblait (et cela est toujours le cas) que la parole doit être privilégiée tout de même. Toutefois, Thomas n'étant pas stabilisé au niveau de l'épilepsie (et ne le saura certainement jamais), il nous faut penser à une autre forme de communication au cas où il ferait une mauvaise chute suite à une crise (car cela arrive, oui oui...) et perdrait le peu de commnunication compréhensible acquise....

 

Merci de me faire part de vos avis si vous avez testé ou vu déjà ce type de matériel.